Oignies : les élèves du lycée Joliot-Curie à la rencontre du handicap

Voilà un article pioché sur le site de la Voix du Nord. C’est une intervention qui a été faite dans le lycée Joliot Curie de Oignies (59) par deux bénévoles très assidus : Pauline Watrelot et Pascal Masselot. Ils gèrent respectivement les secteurs de Auchy les Mines (62) près de Béthune, et Provin (59) près de Carvin.

Le lycée se met donc à la collecte avec énergie. Tant mieux ! Article publié le 15 octobre 2013.

 

C’est à l’initiative de l’équipe d’EPS que le projet handicap a vu le jour. « C’est un projet qui nous tenait à cœur depuis longtemps mais sa finalisation n’a vu le jour que pour cette année scolaire », explique Morgane Lepez, professeur d’EPS au lycée. Les élèves ont été immédiatement réceptifs.

Le handicap, ils en ont peur simplement par faute de connaissance. Leurs interrogations ont été nombreuses dès le départ et les questions franches : comment avoir une attitude normale face à un handicapé ? Aider ou pas aider de peur de montrer de la pitié dans le regard. Tout se pose au niveau de la normalité. L’an dernier déjà, des équipes avaient travaillé sur l’identité et la diversité : comment réagir face à l’autre qui n’est pas comme moi ? Ce sont des questions que nos élèves se posent mais ne posent pas.

Mettre des mots sur leurs interrogations était une de nos préoccupations. La première étape de ce projet s’est réalisée : la rencontre avec l’association les bouchons d’amour qui a été créée en 2001 par Jean-Marie Bigard. Les élèves de première et deuxième années de baccalauréat professionnel électricité ont rencontré le correspondant de l’association et c’est José-Daniel qui nous parle de cette rencontre. « M. Masselot est venu avec une bénévole de l’association pour nous présenter la façon dont se passe la collecte : collecter, recycler pour donner. C’est si simple à faire. Nous, nous organisons trois points de collecte dans le lycée, certains d’entre nous participeront au chargement d’un camion pendant les vacances. Cette collecte sert à financer du matériel comme les fauteuils roulants ou l’aménagement de salle de bains par exemple. On a l’impression de se rendre utiles ».

Le projet se prolongera dans l’année autour du sport avec des rencontres handisport, l’organisation du Téléthon, d’un repas au restaurant d’application en situation de handicap (aveugles, hémiplégiques…). Et c’est Marc Prodhon, le proviseur adjoint qui conclut : « il nous arrive fréquemment d’accueillir des élèves en situation de handicap et le fait que nos élèves s’investissent dans ce type de projet est très enrichissant. Ils savent parfois nous étonner en nous donnant de grandes leçons de vie. »

Capture d'écran 2013-10-28 15.32.41

Publicités
Catégories : Actualités, Pas-de-Calais | Étiquettes : , , , , ,

Navigation des articles

Les commentaires sont fermés.

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :